• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Archive mensuelle de janvier 2011

La rhétorique de Marc-Antoine

Marc-Antoine n’a pas attendu le neuromarketing pour manipuler la foule après l’assassinat de Jules César. Il n’en avait pas besoin, il savait manier la rhétorique. C’est ce qu’a rappelé Emmanuel Laurentin, grâce à son excellente émission, la Fabrique de l’Histoire, sur France Culture, mardi dernier. Enfin… il n’a pas parlé de neuromarketing (ça, c’est moi qui fait le rapprochement) mais il a souligné son art oratoire. Dans le cadre d’une série « Déposer le souverain« , suscitée par le départ de Ben Ali, une émission a été consacrée au tyrannicide.  Alors que Brutus s’est contenté d’un simple exposé informatif pour expliquer les raisons de l’assassinat, Marc-Antoine, allié de César, a su retourner la foule hostile au tyran et à ses alliés grâce à un discours en vers. Pour souligner l’ignominie du crime, il fit lire, en guise d’oraison funèbre, la liste des honneurs dévolus à César, ainsi que le serment qu’avaient prêté les sénateurs de défendre sa vie. Shakespeare l’a interprété à sa façon dans Jules César, pièce que Mankiewicz a fidèlement adaptée au cinéma, avec Marlon Brando dans le rôle de Marc-Antoine.
 

Image de prévisualisation YouTube Lire la suite de ‘La rhétorique de Marc-Antoine’

L’agonie d’Homo œconomicus ?

Il était une fois Homo œconomicus. Né quelque part entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème, Homo œconomicus est un être théorique, censé, notamment, maximiser sa satisfaction personnelle en utilisant au mieux ses ressources. Les théoriciens de cette représentation du comportement économique des êtres humains estiment qu’il agit ainsi de façon rationnelle. Autrement dit, une attitude égoïste quant à ses ressources propres serait la plus rationnelle. Cette représentation a servi de base à l’école néo-classique, soit l’orthodoxie économique longtemps et majoritairement enseignée dans les universités. Pour avoir moi-même fréquenté quelques cours d’économie sur les bancs de l’université, je me souviens de mon étonnement à la seule idée que tous les individus se comportaient nécessairement de la même façon, et que l’altruisme était considéré comme irrationnel.

Lire la suite de ‘L’agonie d’Homo œconomicus ?’

Antidote à la grisaille

Quand la grisaille est là, quand le blues s’installe, quand tout semble morose, j’ai quelques antidotes dont Some like it hot et les films de Jacques Demy. Je rêve de divaguer avec l’élégante Fée des Lilas de Peau d’Ane, de traverser le cadre coloré et de sentir sur ma peau les effets du soleil généreux des Demoiselles de Rochefort. Et je nous imagine le culot et le talent pour danser et chanter dans les rues comme les passants de ses films.

Lire la suite de ‘Antidote à la grisaille’




réflexion en partage |
REFLEXIONS |
MDB COURBEVOIE LA ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | conscienceveil
| Recherche d'emploi
| chacun notre histoire