CliMates : l’intelligence collective en action

« On va continuer de grandir et progresser ». Par ce sms aussi résolu que laconique, Henri Landes, jeune franco-américain qui préside aux destinées d’un réseau international d’étudiants, confirme mon sentiment : CliMates a un bel avenir. Think and do tank réunissant des jeunes du monde entier pour réfléchir et agir sur les questions du changement climatique, CliMates vient de tenir son premier sommet à Paris.

CliMates : l'intelligence collective en action dans Documentaire climates1 © CliMates

Et quel sommet ! Une semaine d’infatigables échanges où le sérieux des travaux le disputait à l’efficacité de l’organisation. Pendant plusieurs jours, une centaine d’étudiants venus des quatre coins du monde, de la Chine à la Colombie, de la Micronésie au Liban, du Rwanda aux Etats-Unis, sans parler des pays d’Europe (au total une quarantaine de pays représentés) ont planché sur des questions liées à l’environnement. Issus de différentes disciplines, économistes, juristes, spécialisés en sciences politiques, affaires internationales, ingénieurs, médecins…, ils ont abordé une grande variété de sujets (agriculture, eau, énergie, mobilisation de la société civile, négociations climatiques), dans le but d’élaborer un « call for action », une série de recommandations pour les décideurs (pouvoirs publics, négociateurs des sommets sur le climat, institutions universitaires…) et d’engagements pour eux-mêmes. Déterminés à prendre en charge leur propre éducation sur ces questions aussi complexes que variées, résolus à ne pas se noyer dans leur technicité, ils s’engagent également à mener des travaux de recherches (par ex. sur l’ensemble des ressources en énergie de la planète de façon à proposer une transition énergétique réaliste) ou encore à établir une base de données consultable en ligne sur les expériences réussies d’adaptation au changement climatique. Ils s’auto-saisissent, décidés à ne pas abandonner leur avenir à d’autres.

Ce bel édifice, les CliMates l’ont mis en place en un an, grâce aux réseaux sociaux et aux outils collaboratifs en ligne. Loin de les cantonner derrière leur ordinateur, ces technologies leur ont permis d’organiser, en un temps record, une semaine de rencontres et de travaux fructueux alors qu’ils ne se connaissaient pas il y a quelques mois encore. Ainsi Yves du Rwanda, Dai de Chine, Laura de Colombie, Omar du Liban, Gonzaga de Micronésie, Teuta d’Italie (impossible de les citer tous, cf la liste sur le « call for action » !)… ainsi donc se sont-ils découverts, parlé, ainsi ont-ils fait l’effort de se comprendre, de réfléchir ensemble et… ainsi ont-ils eu le plaisir de danser la salsa le temps d’une pause ! Une aventure qui leur permettra sans aucun doute de poursuivre plus solidement leur chemin côte à côte. Et qui sait, si, le jour où ils seront à leur tour aux manettes, ils ne travailleront pas plus efficacement que leurs aînés au cours des négociations climatiques, grâce à leur précoce et solide formation sur ces sujets pointus mais aussi grâce à leur histoire commune. L’empathie sauvera-t-elle le monde ? Certains, comme Jérémy Rifkin, en sont convaincus.. et si les CliMates en faisaient la démonstration ?

J’entends déjà les cyniques et les désabusés ricaner. Tant pis pour eux. Who cares !! Même si seule une poignée d’entre eux maintient le cap, ce sera déjà ça de gagné. A l’instar de Novethic qui leur a consacré un article, je fais le pari que le think and do tank évoluera en un réseau international de femmes et d’hommes concernés par les questions de la préservation de l’environnement face au défi climatique. Concernés et acteurs du changement. Et qu’il n’est pas vain de s’intéresser de près à cette expérience d’intelligence collective en action.

Avec l’excellent François Cauwel à la caméra et le non moins consciencieux Eric Rattenni au son (sans parler de la diligente assistance d’Agathe Bédossa et d’Irène Mendez-Cruz… oui, je sais, les compliments pleuvent, mais je viens de vivre quelques jours de tournage de rêve !), nous avons eu le privilège de suivre les CliMates jour après jour, dans le cadre d’un documentaire consacré à l’environnement, produit par Camera Lucida avec Hikari pour France 5. Leur ardeur au travail, l’intensité de leurs échanges et cette réjouissante diversité culturelle nous a touchés. Beaucoup.

1 Réponse à “CliMates : l’intelligence collective en action”


Laisser un Commentaire




réflexion en partage |
REFLEXIONS |
MDB COURBEVOIE LA ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | conscienceveil
| Recherche d'emploi
| chacun notre histoire