Archive pour la Catégorie 'Documentaire'

Page 2 sur 3

Je ressens donc je suis et je résiste

Lorsque j’ai réfléchi à la forme de mon film, Neuromarketing, des citoyens sous influence,  je me suis souvenue de plusieurs films de science-fiction réalisés après-guerre, en noir et blanc. Leur scenari établit un lien entre l’absence d’émotions, l’intelligence et la puissance. Le Village des Damnés, film britannique de Wolf Rilla (1960), met en scène les habitants d’un village confrontés à la présence d’enfants « surdoués », hyper intelligents et télépathes. Ces enfants, fruits d’un croisement entre extra-terrestres et femmes humaines plongées dans un profond sommeil, comme l’ensemble de la population, sont dénués d’émotions. « If you had no emotion, you would be as powerful as we are », dit l’un d’eux au professeur qui leur fait la classe.

Lire la suite de ‘Je ressens donc je suis et je résiste’

Neuromarketing au festival Pariscience

Neuromarketing, des citoyens sous influence ? a été sélectionné au festival Pariscience, qui se tient du 7 au 12 octobre, à Paris, dans un cadre de choix puisque le festival a lieu au Muséum d’Histoire naturelle. J’ai une affection particulière pour le Jardin des Plantes depuis que j’y ai rencontré, il y a quelques années, l’exquis Claude Bureaux l’ancien chef jardinier des lieux. Nous avions réalisé une petite série de chroniques pour une émission de France 5. Une exploration du Jardin des Plantes en sa compagnie prend une saveur particulière : j’ai pu goûter les boutons de capucines (qui ont un peu le goût des câpres), découvrir la fragrance chocolatée de certains géraniums, et savourer l’alcool de prune fabriqué localement. Et surtout, j’ai dégusté son savoir immense transmis avec un enthousiasme, une simplicité et un plaisir non dissimulé. La sélection de Neuromarketing me réjouit donc à plus d’un titre.

Lire la suite de ‘Neuromarketing au festival Pariscience’

L’espérance et les journalistes

« On sait bien que ce n’est pas l’espérance qui intéresse les journalistes. » Cette phrase apparemment anodine, prononcée par frère Célestin dans le très beau film de Xavier Beauvois Des hommes et des dieux m’a littéralement harponnée. Traversée, sur le moment, par une fulgurance inattendue, je me la repasse depuis mercredi dernier.

Lire la suite de ‘L’espérance et les journalistes’

Neuromarketing, des citoyens sous influence ?

Le film est diffusé mercredi 26 mai sur Canal +. Tout a commencé au printemps 2005. Je tournais alors Alzheimer, jusqu’au bout la vie, entre France et Québec. Le producteur du documentaire, Gabriel Turkieh (Altomedia), me demanda si j’avais d’autres envies, d’autres désirs de films… pour la suite. A l’époque, Patrick Le Lay, alors PDG de TF1, venait de proclamer « ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible » et j’étais tombée sur cet article d’ Alternatives Economiques consacré au neuromarketing. Un peu sidérée que tant de science et de technique soit mises au service de la vente. C’est dire si j’étais naïve !

Lire la suite de ‘Neuromarketing, des citoyens sous influence ?’

Indispensable catharsis

Depuis quelques jours, je me demande pourquoi le documentaire de Christophe Nick, Le Jeu de la Mort, m’a mise si mal à l’aise. Moi qui suis convaincue de la banalité du mal, concept dont Hanah Arendt est l’auteure, j’aurais dû me réjouir de l’implacable démonstration de sa réalité.

Lire la suite de ‘Indispensable catharsis’

Le regard de l’autre

Entendu, hier matin, Christian Boltanski : « C’est toujours celui qui regarde qui fait ». Il évoque l’oeuvre qu’il a créé pour Monumenta, happening annuel où un artiste investit les 13500 m2 de la nef du Grand Palais avec  une oeuvre réalisée spécialement pour l’occasion. Avant lui, Anselm Kiefer et Richard Serra ont occupé cet espace. Pour certains artistes, c’est un lieu impossible, qui domine tout, qui écrase. Moi je trouve que Kiefer et Serra ont su l’habiter. Je n’ai pas encore vu le travail de Boltanski. Je vais y aller.

Lire la suite de ‘Le regard de l’autre’

Daniel Pennac, l’écrivain crabe

Un petit crabe très élégant, rouge et noir, se promène sur les pages de cahiers d’écolier. Comme il se doit, il marche de travers… comme un crabe, en somme. Parfois, il se planque dans les interstices d’un empilement de livres. On le sent timide, mais il est aussi capable d’audace.

Lire la suite de ‘Daniel Pennac, l’écrivain crabe’

Photos et cartonnage

Deux petits cadeaux du jour

Le premier provient du site du New York Times, c’est un photowebdoc. Des habitants de New York, des portraits sensibles de Todd Heister, l’élégance du noir et blanc  One in 8 million

Le deuxième, c’est Pascale Deleule, monteuse, qui a eu la bonne idée de le mettre sur sa page facebook et je ne résiste pas au plaisir de le partager… bon, il s’agit de voeux pour 2009, mais ce qui compte, c’est cette vision Michel Gondryesque du montage.

http://www.dailymotion.com/video/x81524

 

Voilà… un nouveau tour autour du soleil s’achève bientôt… enfin, le tour n’est complet que pour les natifs du 31 décembre à 23h59 et des brouettes (à moins que ce ne soit pour ceux du 1er janvier à 0h00 ? j’ai toujours eu un problème avec les intervalles) mais bizarrement, ça n’empêche pas les réjouissances planétaires. L’essentiel, c’est que la terre continue de tourner ?

 

 

Humains, très humains

Véronique Courjault et Jean-Claude Romand… il y a des faits divers qui fascinent. Peut-être parce que malgré leur aspect extraordinaire et leur apparence monstrueuse, ils nous interrogent sur un petit morceau de nous-même enfoui quelque part, très profond. Sur notre dimension irrationnelle, celle qui échappe à toute logique, celle qui nous relie les uns aux autres et qui signe, elle aussi, d’une certaine manière, notre humanité. Enfin, en disant nous, je me doute bien que je vais en choquer plus d’un : « Ca ne va pas, non, je n’ai rien à voir avec Romand ou Courjault, elle débloque Laurence ! », en entends-je déjà certains devant leur écran  d’ordinateur. Bon, admettons que ce sentiment m’appartienne et ne soit pas tellement partagé. Admettons que je projette un peu vite. Mais d’où vient alors la fascination que nous éprouvons à l’évocation de telles histoires ?

Lire la suite de ‘Humains, très humains’

Dominus domine dominum

La domination masculine, c’est le titre du film documentaire que j’ai vu cet après-midi au forum des images, avec mes amis Agnès et Kit. Un film de Patric Jean qui sort bientôt dans plusieurs salles à Paris et en province et sera également diffusé sur Arte. Qu’en dire ? Pas grand chose en fait, si ce n’est ma perplexité. Je ne suis pas certaine que ce film permette de faire avancer la réflexion quant aux conséquences de la production de testostérone sur la place de la femme dans la société.

Lire la suite de ‘Dominus domine dominum’

123



réflexion en partage |
REFLEXIONS |
MDB COURBEVOIE LA ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | conscienceveil
| Recherche d'emploi
| chacun notre histoire