Archive pour la Catégorie 'Politique'

CliMates : l’intelligence collective en action

« On va continuer de grandir et progresser ». Par ce sms aussi résolu que laconique, Henri Landes, jeune franco-américain qui préside aux destinées d’un réseau international d’étudiants, confirme mon sentiment : CliMates a un bel avenir. Think and do tank réunissant des jeunes du monde entier pour réfléchir et agir sur les questions du changement climatique, CliMates vient de tenir son premier sommet à Paris.

CliMates : l'intelligence collective en action dans Documentaire climates1 © CliMates
Lire la suite de ‘CliMates : l’intelligence collective en action’

Jeunes et même pas peur !

Beaucoup de points d’exclamation, décidément, dans les titres de mes derniers posts. L’expression d’un enthousiasme façon Coué ? Sans doute, tant il me semble que l’optimisme de la volonté reste le meilleur allié du pessimisme de l’intelligence, pour reprendre la formule de Gramsci.

De l’intelligence, de l’émotion (mais l’une ne pas va sans l’autre comme nous le savons grâce aux neurosciences), les étudiants réunis au sein de Paris+20, à Science Po, en ont témoigné ces derniers jours. Qu’ils étudient à l’IEP ou dans d’autres écoles et universités, et alors que leurs petits camarades ont pour la plupart déserté les salles de cours, les Paris+20 sont restés pour « jouer » à… Rio+20. Jouer au sens très sérieux des enfants, avec des règles à respecter, des enjeux et des objectifs à atteindre. Jouer pour apprendre, pour comprendre et pour agir plus efficacement lorsqu’une situation comparable au jeu se présentera un jour, en « vrai ». Un exercice pédagogique grandeur nature qui vaut sûrement un bon cycle de cours sur les négociations internationales.

Jeunes et même pas peur ! dans Ecologie Paris+2021 Lire la suite de ‘Jeunes et même pas peur !’

Sortez de la caverne !

C’est par cette injonction que Tedx Paris Universités 2012 nous convie samedi 19 mai à la Cité des Sciences. « Un événement où les arts, les humanités, les technologies et les sciences se rencontreront pour édifier l’Université de demain », promettent les organisateurs. Pour ceux qui ne connaissent pas les conférences Ted (il y en a encore ?), elles sont nées au US il y a près de 30 ans. « Ideas worth spreading », des idées qui méritent l’essaimage, tel est le slogan de Ted. Ted pour technology, environment, design… mais en fait, tous les sujets sont abordés pour autant qu’ils apportent un nouveau point de vue, une innovation, une dynamique. Les intervenants se succèdent sur scène pour transmettre leur idée, ils racontent une histoire souvent captivante. Le public écoute et les contacts se nouent entre deux talks. Une belle idée, l’ancêtre du réseau social, aujourd’hui fortifié par la toile (de nombreuses vidéos Ted sont disponibles sur le web). Ted a fait des petits : les Tedx. Partout dans le monde, des conspirateurs positifs, pour reprendre l’expression de Mathieu Baudin, directeur de l’Institut des Futurs Souhaitables, se sont emparés du concept. En France Tedx Paris, Tedx Concorde, Tedx ESCP, Tedx AlsaceLire la suite de ‘Sortez de la caverne !’

De mon pays

Le premier tour des élections, une nouvelle claque, un nouveau coup au moral : 6,4 millions d’électeurs ont voté pour le front national. Consternation : jamais l’extrême droite n’a été aussi forte en France. La peur de l’autre camperait-elle désormais sur ses deux jambes, bien solidement ? La désignation du bouc émissaire continue sa progression… jusqu’où ? Mon pays me semble bien triste ce matin, rabougri, ratatiné sur son malaise…
Oui, mais plus de 80% des électeurs n’ont PAS voté pour le FN, alors… il reste un espoir.
En attendant, pour lutter contre le désarroi et la vulgarité du moment, la poésie de l’artiste Pablo Pares, une douce antidote de nostalgie et de légèreté.

Image de prévisualisation YouTube

La transmission du flambeau

Ce matin, aux Invalides, un petit vent glacial pinçait la peau. Pourtant, une vague de chaleur humaine, un souffle d’espoir flottait parmi la foule rassemblée pour les funérailles de Raymond Aubrac. Les anonymes qui, comme moi, assistaient à la cérémonie de départ de l’illustre résistant semblaient vouloir témoigner d’une chose: l’esprit de résistance ne meurt pas avec ses derniers représentants. Leur audace et leur courage résonnent plus que jamais dans le monde compliqué au sein duquel nous nous débattons.

Un petit garçon étonné, des jeunes filles concernées, des adolescents graves, des jeunes adultes recueillis, des moins jeunes émus, des médailles, des cannes et des cheveux blancs, d’anciens camarades de lutte, quelques politiques discrets composaient ce matin une foule attentive et concentrée. L’ exemple de Lucie et Raymond Aubrac, transmis sans relâche aux plus jeunes à travers les multiples échanges qu’ils ont eus avec les lycéens ne s’évanouira pas avec leur disparition physique. D’ailleurs, s’ils ont témoigné inlassablement, c’est bien qu’ils comptent sur nous, confiants.

Un engagement dont fait preuve à son tour Renaud Helfer-Aubrac, leur petit-fils, conseiller à la mairie de Paris, très impliqué dans l’humanitaire, « sans-fontiériste » convaincu. Il éclairait ce matin l’événement de sa présence bienveillante. A la fin de la cérémonie, devant les Invalides, généreux, il avait un mot pour les uns, un sourire pour les autres. En l’observant, j’ai compris que la flamme des Aubrac brûle toujours, bien vivante. Grand-père et petit-fils ont ensemble écrit un livre, Passage de témoin, évoqué dans cet entretien à TV5 Monde.

Image de prévisualisation YouTube

L’ennemi d’aujourd’hui est plus difficile à cerner, mais il a le même visage haineux que celui d’autrefois : xénophobie, intolérance, fanatisme. J’ai même envie d’ajouter défaitisme, discours de peur qui pousse à bout, qui conduit à l’idée que « l’on n’y peut rien ». Parce que les Aubrac, de génération en génération, sont convaincus qu’il faut penser et s’engager sur le long terme, parce que leur envergure témoigne d’un autre horizon, je leur dis merci ! Merci à cette magnifique famille d’exister et de nous donner l’espoir que, peut-être, nous saurons à notre tour être à la hauteur de leur esprit de résistance.

Né le 14 juillet en Egypte

Il s’appelle Adham, il est né le 14 juillet 2011, à Louxor, en Haute-Egypte. Il est le fils de mon amie Shadia et de son mari Mohamed. En cette année de révolutions arabes, cette date de naissance sonne comme un clin d’œil pour la Française que je suis. Certes, il n’est pas question d’interpréter le printemps arabe à l’aune de l’histoire française. Ni les lieux, ni les époques ne l’autorisent comme le souligne Mathieu Guidère dans son excellent ouvrage Le choc des révolutions arabes. D’ailleurs, vue de Louxor, la « révolution du 25 janvier » a un goût amer. Porteuse d’espoir, elle s’est rapidement révélée désastreuse d’un point de vue économique, dans une région où le tourisme est la principale source de revenus. Des chauffeurs de taxi au personnel des « cruise boats », des felouquiers aux commerçants des souks, des milliers d’Egyptiens se retrouvent sans travail. Lire la suite de ‘Né le 14 juillet en Egypte’

La rhétorique de Marc-Antoine

Marc-Antoine n’a pas attendu le neuromarketing pour manipuler la foule après l’assassinat de Jules César. Il n’en avait pas besoin, il savait manier la rhétorique. C’est ce qu’a rappelé Emmanuel Laurentin, grâce à son excellente émission, la Fabrique de l’Histoire, sur France Culture, mardi dernier. Enfin… il n’a pas parlé de neuromarketing (ça, c’est moi qui fait le rapprochement) mais il a souligné son art oratoire. Dans le cadre d’une série « Déposer le souverain« , suscitée par le départ de Ben Ali, une émission a été consacrée au tyrannicide.  Alors que Brutus s’est contenté d’un simple exposé informatif pour expliquer les raisons de l’assassinat, Marc-Antoine, allié de César, a su retourner la foule hostile au tyran et à ses alliés grâce à un discours en vers. Pour souligner l’ignominie du crime, il fit lire, en guise d’oraison funèbre, la liste des honneurs dévolus à César, ainsi que le serment qu’avaient prêté les sénateurs de défendre sa vie. Shakespeare l’a interprété à sa façon dans Jules César, pièce que Mankiewicz a fidèlement adaptée au cinéma, avec Marlon Brando dans le rôle de Marc-Antoine.
 

Image de prévisualisation YouTube Lire la suite de ‘La rhétorique de Marc-Antoine’

La démesure, jusqu’à quand ?

C’est le titre du festival de cinéma d’Attac paris nord-ouest qui aura lieu du 17 au 23 novembre, au cinéma la Clef à Paris. Au programme, plus de 30 films, fictions, documentaires, courts et longs métrages, parmi lesquels Neuromarketing, des citoyens sous influence ?, dimanche 21, vers 18h00. « La Terre semble réduite à un immense marché, où tout s’achète et se vend, prisonnière d’un système dont la pérennité repose sur une croissance que l’on veut croire perpétuelle, sans limites », soulignent les organisateurs du festival dans leur brochure. Un système dont « nous percevons douloureusement la démesure », ajoutent-ils.

Lire la suite de ‘La démesure, jusqu’à quand ?’

Rêve général

Ecrire un blog sur l’air du temps et ne rien dire de la colère qui agite les Français en ce moment peut passer pour de la distraction. Ou de la lâcheté, une façon de ne pas prendre partie. Ou de l’indifférence : mais comment est-ce possible ? Chez moi, c’est plutôt de la timidité, la peur de dire des banalités. Il s’écrit, il se dit tant de choses à ce sujet chaque jour, j’ai l’impression que je vais me contenter de repasser les plats.

Lire la suite de ‘Rêve général’

Mister Condom ou la force du local

L’ homme est réjouissant, l’incarnation de ce fameux « optimisme de la volonté » et de l’action. Il s’appelle Mechai Viravaidya, il a près de 70 ans, il est Thaïlandais, expert en santé publique. Je l’ai découvert au dernier rendez-vous de TedxChange, relayé par TedxParis, le 20 septembre dernier. Il prenait la parole à l’occasion du sommet sur les objectifs du millénaire pour le développement. Le mieux c’est de le regarder et de l’écouter dans la vidéo ci-dessous. Mais si vous n’avez pas 14 minutes, voici quelques mots sur lui.

Lire la suite de ‘Mister Condom ou la force du local’

123



réflexion en partage |
REFLEXIONS |
MDB COURBEVOIE LA ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | conscienceveil
| Recherche d'emploi
| chacun notre histoire