Archive pour la Catégorie 'Société'

Page 2 sur 3

Poisson-lune et poisson-chat s’aiment d’amour tendre

Mais comment s’y prendre… quand le regard de certains les condamnent avant même de les connaître ? En clair : un film d’animation, Le Baiser de la Lune, en cours de réalisation, mettant en scène l’amour de deux poissons garçons, a provoqué un tollé que je croyais d’un autre âge… c’est dire si je suis naïve !

Lire la suite de ‘Poisson-lune et poisson-chat s’aiment d’amour tendre’

Un chercheur sachant chercher

L’ongle pousse de 1 nanomètre par seconde. J’imagine que c’est une moyenne et je ne suis pas certaine que l’on sache grand chose du rythme réel de la pousse, des pauses et des accélérations. Je trouve ça énorme et infime à la fois. Infime, parce qu’1 nanomètre, c’est tout petit, 10-9 mètre. Mais l’idée que l’ongle croît d’une longueur, aussi imperceptible soit-elle, toutes les secondes, m’amuse. L’avantage de cette image c’est qu’elle permet d’avoir une échelle de grandeur sinon « visualisable » du moins « conceptualisable » pour le nanomètre et donc la nanoparticule. On n’a pas fini d’entendre parler des nanosciences et des nanotechnologies, alors autant avoir quelques repères.

Lire la suite de ‘Un chercheur sachant chercher’

Tenues de camouflage

Hier après-midi, grande balade pédestre dans Paris. Un peu au hasard, sans anticiper, le nez au vent. Je me suis retrouvée dans la cour carrée du Louvre. J’aime cet endroit, chaque fois différent, en fonction de la lumière. Cette cour me captive, je ne sais pas trop pourquoi, j’y sens une force, une présence énigmatique. En allant vers la Pyramide, j’ai suivi, sans le vouloir, trois militaires déambulant, je suppose, dans le cadre de vigipirate, habillés en treillis de camouflage. Feuilles mortes et mousse des forêts. La mitraillette à l’épaule… enfin quelque chose comme ça, moi et les armes ! Peut-être un famas, c’est ça non, l’arme des militaires ? Toujours est-il que j’ai trouvé leur tenue peu « camouflante ». J’ai imaginé de les rhabiller en « pierres du Louvre et éclats de Pyramide »,  une tenue à la Demy, en mouvement, comme la robe de Peau d’Ane, « couleur du temps », ma préférée. La robe est bleu ciel et des petits nuages de beau temps s’y promènent. Enfant, elle me fascinait… c’est toujours le cas, d’ailleurs. J’aurais bien changé le famas aussi… en quoi… je ne sais pas trop. En sabre laser gris acier ?

Lire la suite de ‘Tenues de camouflage’

Dominus domine dominum

La domination masculine, c’est le titre du film documentaire que j’ai vu cet après-midi au forum des images, avec mes amis Agnès et Kit. Un film de Patric Jean qui sort bientôt dans plusieurs salles à Paris et en province et sera également diffusé sur Arte. Qu’en dire ? Pas grand chose en fait, si ce n’est ma perplexité. Je ne suis pas certaine que ce film permette de faire avancer la réflexion quant aux conséquences de la production de testostérone sur la place de la femme dans la société.

Lire la suite de ‘Dominus domine dominum’

Marketing vulgaire, un pléonasme ?

Philippe Lucas, l’ancien coach dur-à-cuire de Laure Manaudou, sévit de nouveau dans l’espace publicitaire et pourrait bien supplanter peu à peu les Johnny et autre Zidane en tant que star de l’iconographie marketing franchouillarde. Après un fournisseur d’électricité concurrent d’EDF, le voici qui prête sa délicate image tout en finesse à une campagne destinée aux jeunes adultes en difficulté afin de les inciter à suivre une formation professionnelle. Financée par l’AFPA, l’association pour la formation professionnelle des adultes, « premier organisme d’intérêt général dans le domaine de la formation professionnelle des adultes » (site web de l’AFPA), la campagne se veut résolument jeune et percutante. Le résultat est… consternant de vulgarité sans parler du mépris à l’égard des jeunes.

Lire la suite de ‘Marketing vulgaire, un pléonasme ?’

Le générateur électrique d’amis

Il y a quelque temps, Damien, un ami généré grâce au dispositif électrique facebook, postait cette aimable vidéo sur les règles de bonne conduite à tenir lorsqu’on navigue sur le célèbre site web de réseautage social. Pour ceux qui n’auraient pas encore vu ce petit film, séance de rattrapage !

Image de prévisualisation YouTube

Vis sa vie

Fitwi, érythréen, 32 ans, a obtenu des papiers et trouvé un travail en Angleterre. Wali Mohammadi, 22 ans, afghan d’origine, est devenu français, travaille comme boulanger à Lille, veut passer le bac et aimerait faire Sciences-Po. Tout va bien, alors? Oui, maintenant, ça va mieux pour Fitwi et Wali mais quelles épreuves épouvantables ont-ils dû surmonter pour en arriver là !

Lire la suite de ‘Vis sa vie’

Quand jardiner devient un acte de résistance

Premier jour du mois de novembre, jour de la Toussaint, veille de la « fête » des morts. Une journée pluvieuse et grisâtre, conforme à sa réputation. La météo me rappelle l’histoire d’une vieille dame dont j’ai récemment entendu parler. Une parisienne de 79 ans, qui occupait ses journées, jusqu’à récemment, en fleurissant le cimetière de Montmartre. Plus précisément, la 17ème division du cimetière, où sa mère est enterrée. De sa propre initiative, pour « rester en vie » et ce depuis… 28 ans ! Il paraît que cette partie du cimetière était très fleurie, « luxuriante » ai-je même lu quelque part. Malheureusement, c’est fini. La mairie de Paris a jugé inopportun et dangereux le jardinage de Marie et a tout rasé. « C’est Hiroshima ! », a commenté Marie à la radio. Mais, elle a aussitôt annoncé qu’elle ne se laisserait pas faire et s’apprête à reprendre ses outils pour replanter et réparer le désastre.

Lire la suite de ‘Quand jardiner devient un acte de résistance’

La souffrance au travail

Soirée télé hier, conscience professionnelle oblige ! Sans rire, j’étais curieuse de voir le documentaire de Jean-Robert Viallet, « La mise à mort du travail ». Je suis restée scotchée sur mon canapé, je n’en ai pas raté une miette, c’est un film remarquable, une excellente réalisation… au service d’un sujet éprouvant, parfois hallucinant,  certainement nécessaire. Avec une question majeure : comment en sommes-nous arrivés là ? Comment pouvons-nous accepter de vivre dans un telle société ? Quand allons-nous dire non ? Et surtout comment ? Qui va fédérer le mécontentement ? La frustration va-t-elle aboutir en suicide collectif, en révolte, voire en révolution ou allons-nous trouver le moyen de changer sans trop de dommages les conditions de vie de tous ceux qui, sur la planète entière, pâtissent de l’effroyable système économique que nous avons mis en place.

Lire la suite de ‘La souffrance au travail’

Pleyel déchaîné : Gracias, señor Dudamel !

Magnifique ! Géniale ! Sublime ! Je ne trouve aucun mot pour qualifier l’incroyable soirée vécue hier soir à Pleyel grâce à Gustavo Dudamel et à l’orchestre Simon Bolivar des jeunes du Venezuela. Je pense que Waoooooooo ! et Oh my God ! sont encore ce qui résument le mieux l’époustouflante énergie musicale insufflée par Dudamel et son orchestre. Et surtout, VIVANT ! Loin des concerts appliqués pour salles compassées, nous avons tous exulté au son d’une musique vivante et incarnée.

Photo Dudamel

 

Lire la suite de ‘Pleyel déchaîné : Gracias, señor Dudamel !’

123



réflexion en partage |
REFLEXIONS |
MDB COURBEVOIE LA ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | conscienceveil
| Recherche d'emploi
| chacun notre histoire