Martin Page, l’âme-soeur

« Ce qui est réaliste, c’est ce qu’on a le désir de faire », écrit Martin Page dans son dernier roman, la disparition de Paris et sa renaissance en Afrique. Martin Page est, pour moi, un écrivain âme-soeur. Un écrivain réconfortant, stimulant. Un de ceux (et ils sont rares) dont on se dit « Ouf, je ne suis pas seule, d’autres partagent mes rêves, mes univers ». Et lui sait les traduire sur le papier si parfaitement que c’en est presque troublant.

Lire la suite de ‘Martin Page, l’âme-soeur’

Daniel Pennac, l’écrivain crabe

Un petit crabe très élégant, rouge et noir, se promène sur les pages de cahiers d’écolier. Comme il se doit, il marche de travers… comme un crabe, en somme. Parfois, il se planque dans les interstices d’un empilement de livres. On le sent timide, mais il est aussi capable d’audace.

Lire la suite de ‘Daniel Pennac, l’écrivain crabe’

Tetro, le puissance hypnotique de la lumière

2010 commence bien. Avec un chef d’oeuvre, le film Tetro, de Francis Ford Coppola, que je suis allée voir il y a quelques jours. Un premier bonheur cinématographique, pour démarrer une nouvelle année, c’est précieux.

 

Image de prévisualisation YouTube

Lire la suite de ‘Tetro, le puissance hypnotique de la lumière’

Photos et cartonnage

Deux petits cadeaux du jour

Le premier provient du site du New York Times, c’est un photowebdoc. Des habitants de New York, des portraits sensibles de Todd Heister, l’élégance du noir et blanc  One in 8 million

Le deuxième, c’est Pascale Deleule, monteuse, qui a eu la bonne idée de le mettre sur sa page facebook et je ne résiste pas au plaisir de le partager… bon, il s’agit de voeux pour 2009, mais ce qui compte, c’est cette vision Michel Gondryesque du montage.

http://www.dailymotion.com/video/x81524

 

Voilà… un nouveau tour autour du soleil s’achève bientôt… enfin, le tour n’est complet que pour les natifs du 31 décembre à 23h59 et des brouettes (à moins que ce ne soit pour ceux du 1er janvier à 0h00 ? j’ai toujours eu un problème avec les intervalles) mais bizarrement, ça n’empêche pas les réjouissances planétaires. L’essentiel, c’est que la terre continue de tourner ?

 

 

Tenues de camouflage

Hier après-midi, grande balade pédestre dans Paris. Un peu au hasard, sans anticiper, le nez au vent. Je me suis retrouvée dans la cour carrée du Louvre. J’aime cet endroit, chaque fois différent, en fonction de la lumière. Cette cour me captive, je ne sais pas trop pourquoi, j’y sens une force, une présence énigmatique. En allant vers la Pyramide, j’ai suivi, sans le vouloir, trois militaires déambulant, je suppose, dans le cadre de vigipirate, habillés en treillis de camouflage. Feuilles mortes et mousse des forêts. La mitraillette à l’épaule… enfin quelque chose comme ça, moi et les armes ! Peut-être un famas, c’est ça non, l’arme des militaires ? Toujours est-il que j’ai trouvé leur tenue peu « camouflante ». J’ai imaginé de les rhabiller en « pierres du Louvre et éclats de Pyramide »,  une tenue à la Demy, en mouvement, comme la robe de Peau d’Ane, « couleur du temps », ma préférée. La robe est bleu ciel et des petits nuages de beau temps s’y promènent. Enfant, elle me fascinait… c’est toujours le cas, d’ailleurs. J’aurais bien changé le famas aussi… en quoi… je ne sais pas trop. En sabre laser gris acier ?

Lire la suite de ‘Tenues de camouflage’

Des minutes de soleil en plus

Je rêve d’avoir un brouilleur de portable dans les lieux publics, notamment dans les transports en commun, les cafés. Un outil télépathique grâce auquel je pourrais m’inviter dans les conversations. 

Lire la suite de ‘Des minutes de soleil en plus’

Lucia, Luis et le loup… suite

L’autre petit bijou de cette série d’animations… plus je les regarde, et plus je me dis que les récits (paroles) sont inutiles… les images parlent à elles-seules et chacun peut se raconter sa propre histoire effrayante.
Image de prévisualisation YouTube

 

Lucia, Luis et le loup

Un bijou d’animation par les créateurs chiliens Niles Atallah, Cristobal Leon et Joaquin Cociña… pour finir le week-end en frissonnant de peur enfantine.

http://www.dailymotion.com/video/xbca2i

Leur site : diluviogallery

Les petits plaisirs du théâtre amateur

Hier, soirée réconfortante au Théo théâtre. Par les temps qui courent, j’ai besoin de jouer. Jouer comme les enfants : on dirait qu’on serait des couturières dans un atelier parisien, et ça se passerait après la guerre et on aurait envie de vivre et de rire mais en même temps la guerre est encore un peu là. Jouer aussi avec des nouveaux petits camarades, en l’occurrence, des apprentis clowns. A priori, moi, les clowns, c’est pas mon truc. « Alors, les petizenfants, on a été sage ? Vouiiiiiiiii ? » : ces adultes faussement joyeux qui prennent les enfants pour des imbéciles, c’est le souvenir de petite fille incrusté dans ma mémoire et dont j’ai du mal à me débarrasser. J’en ai développé une allergie aux injonctions à rire. Pourtant, hier soir, j’ai fait une découverte : le clown n’est pas fatalement caricatural.

Lire la suite de ‘Les petits plaisirs du théâtre amateur’

La lutte de Jan Karski contre la surdité des nations

Aujourd’hui, les idées se bousculent, s’emmêlent, je n’arrive pas à les ordonner. Je vais aller marcher dans Paris. Il fait beau, froid mais beau. Je compte sur cette marche salutaire pour me « défragmenter » le cerveau.

Je viens de terminer Jan Karski, de Yannick Haenel. L’histoire de ce résistant polonais qui a tenté d’alerter le monde sur l’extermination des Juifs d’Europe. Et qui n’a pas été entendu.

Lire la suite de ‘La lutte de Jan Karski contre la surdité des nations’

1...45678...10



réflexion en partage |
REFLEXIONS |
MDB COURBEVOIE LA ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | conscienceveil
| Recherche d'emploi
| chacun notre histoire